Les pratiques musicales en amateur. Quelle définition de l’amateur ?

Auteur de l'annonce
Jean-Paul Montagnier
Date de l'évènement
Type d'évènement
Appel à communication/Call for papers

Présentation générale

Face au constat renouvelé de problématiques identiques entre amateurs « choristes » et amateurs « instrumentistes » dans les pratiques musicales collectives et individuelles, et face à de nombreuses difficultés à définir le mot « amateur », l’Institut Européen de Chant Choral (INECC) a initié depuis trois ans un travail de réflexion autour de la perception du musicien amateur. Après plusieurs concertations avec ses différents partenaires politiques et culturels, et devant la difficulté de cerner précisément les différents termes de cette problématique, le besoin s’est fait ressentir d’étudier, en partenariat avec le Centre de Recherche Universitaire Lorrain d’Histoire (CRULH ; Université de Lorraine), la question sur le plan historique et sociologique. Lors de ce colloque seront abordées les thématiques suivantes :
◦ la diversité des définitions de l’amateur en musique
◦ la perception positive ou négative de l’amateur
◦ la description des pratiques musicales en lien avec les amateurs
◦ le rapport d’opposition ou de complémentarité entre amateurs et professionnels dans un cadre institutionnel public et/ou privé à l’époque moderne et contemporaine : concert (XVIIIe-XXIe siècles), conservatoire, pratiques musicales domestiques, mouvements orphéonistes patronnés par des entreprises, des syndicats, des organismes publics, etc.
◦ le répertoire utilisé (savant/populaire, sacré/profane)
◦ la formation musicale et l’éducation à l’écoute, entre amateurs et professionnels
◦ l’interprétation et la composition musicale
◦ le public et son l’écoute
Les communications ne devront pas excéder 20 minutes afin de ménager un temps de discussion. Les propositions (350 mots maximum) seront à envoyer, conjointement avec les coordonnées électroniques de leur auteur et éventuellement la liste du matériel nécessaire pour la présentation, par courriel à Jean-Paul Montagnier (jeanpaul.montagnier@univ-lorraine.fr) et Pierre d’Houtaud (pierre.d-houtaud@univ-lorraine.fr) avant le 30 juin 2021.